Astuces pour vaincre l’insomnie ou le trouble du sommeil

Environ 1 personne sur 2 est victime du trouble du sommeil. Les conséquences sont souvent néfastes pour le bien-être.
Parmi celles-ci on peut citer: l’irritabilité, la diminution des défenses immunitaires, la baisse des forces physiques, la réduction des capacités intellectuelles (mémoire, réflexion), le mal être voire la souffrance de ne pas se sentir bien toute la journée, le tournement ou mal de tête, la lenteur des réactions et réflexes, les somnolences diurnes, les maladresses, etc… la liste est longue !

 

C’est pourquoi je vous ai sélectionné 17 principes ou astuces, lesquelles vous permettront de vous libérer de votre trouble du sommeil, voire de votre insomnie.
Je vous suggère de les METTRE EN PRATIQUE tous les jours, pour en faire une habitude de vie. Cette liste est certainement incomplète, mais ce sera déjà pas mal si vous appliquez ces conseils régulièrement.
Au cas où vous ne pourrez pas tous les pratiquer, faites en le plus possible selon votre mode de vie et soyez persévérant. La régularité est toujours plus payante que la quantité.

J’utilise moi même ces 17 astuces et elles me donnent d’excellents résultats, à condition toutefois que je ne les transgresse pas, sinon mes troubles du sommeil réapparaissent assez vite.

1). Pour vaincre l’insomnie – Couchez vous toujours à la même heure
Faites le dès que le « marchand de sable » passe et jamais juste après. Autrement dit, mettez vous au lit dès que vous sentez les symptômes du sommeil arrivés: paupières lourdes qui se ferment, somnolences, baisse de la température corporelle…

En effet, si vous attendez un peu plus, il sera trop tard. Considérez ce moment comme un train qui s’arrête quelques minutes seulement dans la gare du sommeil. Si vous attendez 5 ou 10 mn de plus, ce train sera parti et vous devrez attendre le suivant qui arrivera lors de votre prochain cycle de sommeil, soit 90 minutes plus tard au minimum !!

C’est un moment très important qu’il ne vous faut JAMAIS rater, sous peine de dormir 1 heure et demi de moins durant votre nuit (voire plus).
Repérez avec précision à quelle heure votre envie de dormir arrive et respectez là.
Vous le savez quand vos paupières deviennent lourdes, quand vous baillez souvent, lorsque vous avez cette impression de «piquer du nez».
Couchez vous chaque soir à cette même heure, dans la mesure du possible.

Si toutefois après vous être mis au lit vous venez de « louper ce train », levez vous 15 minutes plus tard et occupez vous tranquillement, jusqu’à ce que vous sentiez le retour de votre sommeil, (le marchand de sable).
Ne restez pas avec votre trouble du sommeil dans votre lit à vous tourner, vous retourner, ou à broyer quelques idées noires.

4 Vidéos pour vaincre le trouble du sommeil
Cliquez sur l’image pour découvrir
comment mieux dormir grâce à vos oreilles !

2). Pour combattre le trouble du sommeil – Ralentissez votre activité le soir.
Si vous êtes trop actif (ive) en soirée, vous augmentez la température de votre corps durant plusieurs heures, ce qui vous empêche de vous endormir. N’oubliez pas : vous vous endormez toujours au moment où votre température corporelle diminue.
Faire trop de choses en soirée, comme par exemple du sport, travailler tard, effectuer des tâches ménagères, pratiquer le jardinage, regarder certains films d’action, jouer aux jeux vidéos, prendre une douche chaude, peuvent en plus d’augmenter votre température corporelle, vous énerver et affecter votre 1er sommeil. Il vous faudra attendre « le train suivant » (voir point n°1), pour vous endormir.

La suractivité du soir est souvent un piège pour les personnes qui sont victimes du trouble du sommeil.
En croyant gagner du temps sur leurs activités elles en perdent bien plus, car le lendemain matin, elles sont dans « le cirage » suite à un endormissement tardif et perdent encore plus de temps par manque d’efficacité.
Elles essaieront de le récupérer à nouveau le soir venue au lieu de se détendre et retomberont dans la suractivité. Elles recommencent ainsi une boucle sans fin.

Vous devez vous relaxer, vous faire plaisir et pratiquer des activités sereines et tranquilles après 19 H 00.
A moins que vous soyez vraiment programmé pour vivre et travailler uniquement le soir, et vous reposer le matin ? Cependant ce n’est pas un cas majoritaire, bien qu’il existe quand même et constitue ici une exception.
Mais êtes vous vraiment cette exception ? Il y a 95 % des chances que la réponse soit non.

3). Pour vaincre l’insomnie – Faîtes régulièrement un minimum de sport.
Pratiquez un exercice physique au moins 2 fois par semaine, ne serait ce que pour entretenir votre forme et bien vous aérer. SURTOUT, évitez de le faire le soir après 19 Heures, si vous êtes victime de troubles du sommeil (point n°2).
Si vous n’êtes pas sportif(ive), vous pouvez quand même en soirée après 19 Heures, effectuer une marche de 20 – 30 minutes à condition de la faire tranquillement, histoire de bien prendre l’air et vous détendre.
Les personnes plus sportives peuvent effectuer une marche rapide, (voire un footing) de 30 minutes, mais toujours avant 19 Heures, afin de respecter le point n°2 ci-dessus.
Vous pouvez également tout en suivant cet horaire pratiquer le cyclisme, le tennis, la natation, etc…
Le plus important n’est pas de l’exercer intensément ni fréquemment, mais avec régularité et plaisir.


4). Pour réduire le trouble du sommeil – Exposez vous suffisamment à la lumière du jour.
Plus vous vous exposez à cette lumière naturelle et aux lampes de votre maison, plus votre cerveau secrète de la mélatonine une fois la nuit venue.
La sécrétion de cette hormone favorise grandement votre sommeil et vous fait bien dormir. La mélatonine est également appelée: « hormone du sommeil » car elle réduit le trouble du sommeil.

Allumez souvent les lumières de votre maison l’hiver et même le matin si vos pièces sont un peu sombres. Pour les gens dépressifs, il doivent s’exposer encore plus à ces lumières afin de retrouver le moral.

5). Pour vaincre l’insomnie – Faîte une petite sieste de 15 / 20 minutes (guère plus), après le déjeuner.
Je vous conseille de la faire surtout si vous avez mal dormi la veille, car vous serez bien plus alerte durant tout l’après midi. Vous aurez beaucoup moins de somnolence, de fatigue, vous deviendrez plus productif, plus enthousiaste.

Certains disent qu’une sieste courte et régulière augmente l’espérance de vie.
Attention à ce que cette sieste ne dure jamais plus de 30 minutes, sinon vous prenez un acompte sur la nuit suivante, ce qui vous conduira à ne pas vous rendormir à nouveau le soir venu.
De plus, vous risquez d’être « très vaseux » lors du réveil de votre sieste trop longue, qui n’en n’est plus une d’ailleurs.

6). Pour surmonter le trouble du sommeil – Ouvrez les fenêtres de votre chambre dans la journée.
Nous absorbons toute la nuit de l’oxygène et rejetons du gaz carbonique dans notre chambre. C’est le principe de la respiration chez tous les mammifères.
Le fait d’aérer la pièce où vous dormez, expulse ce gaz carbonique et refait le plein d’oxygène pour la nuit suivante.
Chaque nuit nous perdons beaucoup d’eau. Cette dernière se trouve principalement dans le matelas et l’oreiller, ce qui nuit à votre sommeil.
Aérez les également lors de l’ouverture des fenêtres : profitez en pour retourner votre matelas.

Voici comment vaincre l'insomnie
Garantie Satisfait ou Remboursé sous 30 jours

7). Pour vaincre l’insomnie – Ayez toujours une bonne literie et changez la dès que sa qualité se trouve affectée.
N’attendez pas trop, surtout si vous souffrez déjà du dos ou des articulations. Vous devez renouveler si le besoin s’en fait ressentir votre matelas, mais aussi votre sommier, votre oreiller.
Votre matelas ne doit être ni trop dur, ni trop souple; il doit être adapté à vous. Considérez ces achats comme un investissement essentiel très important pour votre bien-être, durant de nombreuses années.
Un matelas usagé ou un mauvais oreiller trouble le sommeil. Personnellement, j’ai amélioré la qualité de mes nuits juste en achetant un oreiller à mémoire de forme.
Choisissez un matelas qui vous convient parfaitement : cela peut supprimer votre trouble du sommeil, voire votre insomnie si le problème vient de là.
Souvent, le sommier doit être changé en même temps, sous peine d’abimer votre nouveau matelas par la suite.

8). Pour surmonter le trouble du sommeil – Développez un rituel du soir.
Pratiquez cette “cérémonie” juste avant de vous coucher, soit quelques minutes avant que ne passe votre marchand de sable cité au point n°1.
Vous pouvez par exemple vous laver les dents, fermer les volets de votre chambre, vous mettre en tenue de nuit, sortir le chat si vous habitez à la campagne (qui ne demande que ça) , pour ne pas qu’il vous réveille 3/4 d’heures plus tard.

Ensuite, couchez vous en lisant éventuellement votre livre préféré, jusqu’à ce que l’envie de vous endormir arrive. Cela ne devrait pas tarder si vous programmez tous les soirs le même rituel à la même heure. Ceci suppose bien évidemment que vous devez connaitre l’heure exacte à laquelle passe votre « marchand de sable ». Comme vous le voyez, on en revient souvent au point n°1 en pratiquant certaines autres astuces.

Votre cerveau a besoin d’un rituel pour le transformer en réflexe conditionné (en habitude) et le considérer ensuite comme un signal annonçant l’arrivée du sommeil.

9). Pour vaincre l’insomnie – Enlevez la télévision dans votre chambre à coucher si vous en avez une.
Faîtes de même avec votre ordinateur si vous souffrez souvent du trouble du sommeil.
Ces appareils, créent des ions positifs et des ondes magnétiques qui ont la propriété de nuire à votre sommeil.
Cela vous paraît trop difficile ? Vous ne pouvez pas supporter l’idée de supprimer l’ordinateur ou la TV de votre chambre ?
OK vous avez gagné ! Dans ce cas, aérez 20 minutes cette pièce, juste après la dernière utilisation de ces appareils et (ou) évitez de les allumez après 19 heures.


10). Pour réduire le trouble du sommeil – Essayez de vous coucher à la même heure dans vos week ends que dans la semaine.
Le week end est souvent un handicap au sommeil, un piège. Il est parfois plus fatigant à supporter que les autres jours de la semaine, si vous avez tendance à changer votre rythme biologique.
Parfois, se coucher plus tard le week end déclenche un trouble du sommeil, qui se transforme en une véritable insomnie lorsque la semaine recommence. Vous êtes davantage fatigué(e) le Lundi matin que le Vendredi soir, car vous avez « cassé » votre rythme biologique en 2 nuits seulement.

Personnellement, j’ai déclenché la plupart de mes insomnies en me couchant trop tard, ou entre 2 cycles, les veilles de week end en restant juste chez moi à flâner, ou à regarder la TV trop longtemps.

Bien sûr, si vous allez dîner chez des amis, ou si vous les recevez à votre domicile le soir, vous ne pourrez pas toujours appliquer ce conseil. Il faut bien vivre aussi après tout, mais pensez y quand même.
Dans ce cas, évitez surtout de le faire 2 soirs de suite.

11). Afin de vaincre l’insomnie – Ne mangez pas trop le soir lors de votre dîner.
Il vaut mieux avoir un bon petit déjeuner le matin, un bon déjeuner le midi, mais un léger repas le soir plusieurs heures avant de vous coucher. La digestion consomme de l’énergie dans votre corps, ce qui fait augmenter sa température et trouble votre sommeil.

Le sommeil arrive toujours quand la température corporelle diminue. Évitez de faire trop travailler les organes de digestion de votre corps durant vos nuits. L’idéal est de dîner entre 19 H 00 et 20 H 30 dernier délai, pour que votre estomac soit vide (ou presque), au moment de vous coucher, quand le « marchand de sable » passe.

12). Pour surmonter le trouble du sommeil – Buvez suffisamment d’eau dans la journée.
1 litre l’hiver et 1 litre et demi l’été (voire 2 litres), selon la chaleur. Une déshydratation peut se transformer en fatigue chronique et provoquer des troubles du sommeil.
Cependant, évitez de boire de l’eau ou du jus de fruits à moins d’une heure et demi de vous coucher, pour ne pas charger votre estomac et vous réveiller plusieurs fois la nuit pour un besoin pressant.

Décidez maintenant de vaincre le trouble du Sommeil
Envie de retrouver le Sommeil ? Cliquez sur cette photo !

13). Pour vaincre l’insomnie – Limitez la consommation des excitants.
Ne buvez plus aucun café après 15 Heures ainsi que toutes les boissons contenant de la caféine, comme par exemples: le coca-cola, le soda, le thé….
Seul le café décaféïné est tolérable
Ne buvez pas trop d’alcool pendant votre repas du soir.

14). Pour diminuer le trouble du sommeil – Evitez de trop fumer.
La cigarette favorise souvent le trouble du sommeil, surtout si vous avez des difficultés à vous endormir.
Même si vous avez la sensation que cela vous détend, sachez qu’il s’agit d’une apparence trompeuse.
Le tabac donne une sensation de calme au moment où vous le fumez, mais procure du stress et vous énerve plus tard, jusqu’à ce que vous rallumiez une cigarette pour vous détendre à nouveau.
Ainsi le tabac vous excite beaucoup plus qu’il ne vous calme.

A propos, si vous désirez savoir
comment arrêter de fumer sans grossir ni se surpasser,
je vous invite à cliquer sur le lien bleu ci-dessus.

15). Pour vaincre l’insomnie – Arrêtez de dire autour de vous et à vous même que vous êtes un « mauvais dormeur ».
En faisant ainsi, vous donnez l’ordre à votre esprit que vous êtes ce « mauvais dormeur ». Vos mots deviennent des faits réels, des choses. Vous croyez tellement en ce que vous dîtes que vous le faites exister davantage: vous troublez votre sommeil et vous en parlez davantage.

Rompez ce cercle sans fin ,en affirmant souvent (surtout le soir avant de vous coucher), la suggestion suivante: « chaque soir, je m’endors de plus en plus facilement, mon sommeil s’améliore de mieux en mieux ».
Vous devez non seulement vous le dire, mais surtout le ressentir comme si cela était déjà bien réel, ou accompli.

Si vous voulez réapprendre à comment bien dormir, vous devez penser, parler, agir et faire, comme si vous arriviez déjà à bien dormir, même si ce n’est pas encore le cas actuellement. Jouez vous la comédie en ressentant et en anticipant le résultat de ce que vous voulez obtenir. C’est un principe très puissant.


16). Pour réduire le trouble du sommeil – Prenez quelques décontractants naturels ou bio, mais évitez les somnifères.
Le trouble du sommeil est parfois dû à un excès de stress, d’anxiété, un évènement perturbateur très mal perçu, une déprime, un surmenage, des difficultés non résolues. Aidez vous à retrouver calme, détente et sérénité afin de bien dormir, grâce à des plantes relaxantes, comme la valériane, le millepertuis, la passiflore, le tilleul, la camomille sauvage, l’aubépine si le cœur bat trop vite, la verveine, le houblon…

A cette liste, je vous conseille aussi les bienfaits du Blue Calorad.
Ce produit entièrement naturel que j’ai testé personnellement avec succès, augmente votre résistance à la fatigue et à l’effort. Il économise vos réserves énergétiques d’une part et vous procure un sommeil de qualité très récupérateur d’autre part.
Il agit donc sur 2 tableaux en même temps. Vous vous sentirez ainsi beaucoup moins fatigué(e) et irez plus loin dans vos efforts physiques et mentaux.

17). Pour vaincre l’insomnie en 1 seul mois – Pratiquez la méthode subliminale auditive.
Je ne pouvais pas vous quitter sans vous parler de cette méthode qui m’a littéralement libérée de mes propres insomnies. Et oui, moi aussi, j’en faisais partie. Heureusement, ce n’est plus le cas aujourd’hui. C’est pourquoi je vous dévoile cette possibilité très efficace, laquelle fait appel à la méthode subliminale.

C’est une astuce payante, mais oh combien performante !
Elle vous fera retrouver en moins d’un mois « un sommeil de bébé », sans que vous ayez à fournir d’efforts.
Cette méthode consiste à transmettre directement à votre subconscient sans passer par les barrages actifs de votre conscience, des suggestions auditives (en français), non perçues par vos oreilles, qui vous ordonneront de dormir le moment venu.

Cette pratique, appelée méthode subliminale est sans aucun danger. Elle a fait ses preuves, mais reste encore assez méconnue de nos jours.
Dans le domaine de la publicité, elle est totalement interdite, car la science et nos gouvernements successifs savent que ça fonctionne parfaitement, que l’on y croit ou pas.
Imaginez les dégâts que cela pourrait causer dans le commerce !

Mais sur vous, ce procédé contribuera à réduire votre insomnie, si vous le pratiquez un peu mais régulièrement chaque jour.
C’est à vous seul d’en décider.
Pour découvrir et (ou) acquérir cette méthode, veuillez svp cliquer sur cette bannière. Vous ne le regretterez pas.

Méthode subliminale pour vaincre le trouble du sommeil
Garantie Satisfait ou Remboursé sous 30 jours

Ne partez pas sans me laisser un petit commentaire !

.


Commentaire

Astuces pour vaincre l’insomnie ou le trouble du sommeil — 4 commentaires

  1. Ping : 15 astuces pour se sentir bien dans sa peau et dans sa tête - Sénégal

  2. De bons conseils, merci ! Les somnifères sont à éviter pour trouver le sommeil en effet. Pour moi rien de mieux que le sport, la relaxation ou encore des exercices de respiration en plus des conseils mentionnés.
    De plus la qualité des accessoires et du linge de lit joue beaucoup dans la qualité du sommeil.

  3. Bonjour.
    Effectivement, le fait d’avoir froid aux extrémités du corps est un sérieux handicap qui nuit au sommeil.
    Cela le retarde d’autant plus longtemps que le corps n’a pas retrouvé sa température normale. Le froid crée une souffrance qui empêche l’arrivée du sommeil.
    Merci d’avoir apporté la solution.

  4. La température centrale interne du corps régule l’horloge biologique, qui gère elle-même le rythme de sommeil. Il est donc important de garder une température normale dans tout le corps pour pouvoir dormir tranquillement. En général, les personnes qui éprouvent des difficultés à trouver le sommeil ont les extrémités du corps, ainsi que le visage, trop froid pour cette étape importante. C’est dans ce cas précis que le thermothérapie peut aider les personnes souffrant de troubles du sommeil. Cette page parle de ce sujet: http://thermotherapie.confort-domicile.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *