Développez votre créativité et votre imagination

(2ème partie)

Voici la suite et la fin de l’article précédent pour vous aider à:

développer votre créativité et votre imagination

Vous trouverez 2 exercices à pratiquer régulièrement dans le dernier paragraphe.
.

1). Notez toutes vos idées, inspirations ou solutions, dès qu’elles vous passent par la tête.
C’est très facile à faire et pourtant, trop peu de gens pratiquent cette astuce malgré le fait qu’ils la connaissent. L’inspiration et la créativité se manifestent très souvent quand on s’y attend le moins, lorsque l’on n’y pense pas du tout.

C’est couramment en faisant autre chose qui n’a rien à voir avec les idées recherchées, qu’elles surgissent spontanément, sans les avoir induites. Mais si vous ne les notez pas précisément à ce moment là, vous allez très vite les oublier et les perdre à tout jamais. J’insiste sur le fait que vous devez avoir la possibilité de les noter de suite sur un carnet, ou sur votre smartphone, votre dictaphone, ou tout autre appareil technologique.

Ne laissez pas filer vos idées ou solutions, même s’il y en a qu’une seule. Considérez les comme une chance inouïe. Si vous laissez filer une idée, une chance, sachez qu’elle tardera longtemps à revenir, si toutefois elle revient un jour.
Donc notez toujours immédiatement vos inspirations qui sont le fruit de votre créativité. Ayez toujours sur vous le matériel pour le faire

Idée créativité imagination

Ne laissez plus jamais partir vos idées !

2). Inspirez vous grâce aux autres, faîtes vous aider.
Il ne s’agit pas de copier ce que font les gens, mais de comprendre comment d’autres personnes voient les choses dans votre domaine, ou sujet qui vous intéresse.
A quoi cela vous servira ? Tout simplement à découvrir de nouveaux points de vue, de changer de perspectives, de vous ouvrir à d’autres horizons qui ne sont pas dans vos paramètres actuels.

Vous ouvrez votre esprit à d’autres façons de faire et de percevoir le monde, en vous faisant aider par autrui. Si vous n’avez pas la possibilité de trouver des idées et de faire preuve de créativité vous même, faites vous aider au départ par d’autres personnes. C’est très utile lorsque vous démarrez votre apprentissage, car vous irez plus rapidement au delà de vos modes de pensées limitées et actuelles (sans vous offenser).

Les autres vous serviront de mentor ou de tremplin pour gagner un temps considérable sur le développement de votre inspiration, en vous ouvrant à d’autres possibilités que vous ne pouvez pas imaginer au temps présent. Vous élargissez vos paramètres et votre conception de la vie grâce aux autres.
C’est comme si vous sous-traitiez cette tache pour vous permette d’évoluer plus vite.

3). Aérez vous en changeant totalement de lieu et de contexte.
Changez d’air et ressourcez vous. Quand je manque d’inspiration et que je n’arrive plus à rien de bien, je change d’air en allant faire un footing de 30 minutes environ, ou un tour de VTT dans les bois près de chez moi avec mes enfants ou seul.

Ensuite, lorsque je reviens après avoir pris une bonne douche, je retrouve toute ma créativité disparue auparavant comme par magie. J’ai fait le plein d’idées, j’ai à ma disposition beaucoup de solutions à la plupart de mes problèmes, lesquelles semblaient insurmontables avant de changer d’air. C’est totalement magique !

Vous pouvez remplacer le footing et le vélo par tout autre sport. Vous n’êtes pas non plus obligé d’en pratiquer un pour retrouver votre créativité. Il vous suffit parfois d’aller vous distraire ailleurs, de changer d’endroit en faisant une sortie, voire un petit voyage, ou simplement prendre un repos paisible dans un endroit merveilleux que vous adorez pour vous ressourcer. Distancez vous physiquement ou mentalement de ce qui occupe habituellement vos journées.

Quoi que vous choisissiez, vous devez absolument vous déconnecter de ce que vous faisiez avant de partir. Vous ne devez plus pensez à votre manque d’imagination, ni à la solution miracle que vous cherchiez depuis si longtemps.
Débranchez tout ! Rappelez vous de la chanson de France Gall dans les années 1980 qui s’intitulait : «Débranche».
Donc faites le tout simplement, en choisissant votre manière de le pratiquer le plus agréablement possible: sport, loisir, sortie, exil, jeux de société, voyage, soirée entre amis, etc…

4). Deux exercices excellents pour développer votre créativité et votre imagination.

Vous pouvez les appliquer sans modération tous les jours, afin de muscler vos neurones qui vous aideront à trouver de bonnes idées et solutions dans tout ce que vous entreprendrez. Personnellement, je les pratique dans mes moments perdus ou improductifs.

Exercices à pratiquer quotidiennement (si possible).

1er exercice: le test de Jackson.
Il est souvent utilisé en psychologie. Pratiqué régulièrement comme un jeu amusant, il développe votre créativité. Son principe est simple à comprendre. Prenez un objet familier quelconque, peu importe sa taille, comme par exemple un stylo, une cuillère, une ampoule, etc… Puis trouvez un maximum d’utilisations possibles pour cet objet.

Listez et notez par écrit au minimum 10 applications courantes et insolites de cet objet, à condition qu’elles soient quand même réalisables et pas trop identiques les unes des autres. Vous avez 10 minutes chrono pur y arriver. C’est là que votre créativité entre en jeu, vos neurones vont travailler pour vous donner des tas de solutions. Vous verrez que c’est simple à comprendre, mais pas évident à faire. Une variante de cet exercice consiste à le pratiquer en groupe: cela deviendra vite un moment récréatif.

Vous voulez un exemple pour illustrer cette exercice ?
Prenez une règle plate assez large et graduée d’écolier.

Exercice de créativité et d'imagination

Une simple règle d’écolier

Cherchez en les différentes applications.
Voici la liste des utilisations que j’ai trouvées :

– Tracer une ligne droite sur une feuille (souligner des mots). Là, je me suis pas trop fatigué, mais cela compte quand même dans les 10 solutions.

– Mesurer la longueur d’un trait, d’un objet, de l’espace entre 2 choses.

– En faire un marque page pour la lecture d’un livre, d’un cahier, de la consultation de documents dans un classeur.

– Tracer une droite perpendiculaire à une autre si on n’a pas d’équerre.
Il suffit d’utiliser les 2 cotés de la règle: celui de la longueur et l’autre de la largeur.

– Tracer rapidement sans aucune mesure deux droites parallèles, en se servant uniquement des 2 bordures les plus longues qui le sont déjà.

– Servir de guide pour faciliter la lecture d’un livre ou d’un texte écrit en petits caractères, afin d’éviter de vous tromper de ligne en passant de l’une à l’autre.

– Quand vous prenez un document dans une pile de feuilles et de dossiers, mettez une règle plate à l’endroit exacte où il se trouve, afin de pouvoir le remettre facilement à sa place ensuite. Cela vous évite de tout ressortir et de vous compliquer la vie.

– Pour les saisies de documents en informatique, placez votre règle sur la ligne à saisir vous fait gagner du temps et vous fatigue nettement moins la vue. Je l’utilise souvent pour saisir des relevés bancaire dans ma comptabilité: c’est très pratique. C’est aussi utile et agréable pour recopier un texte sur votre logiciel de traitement de texte.

– Pour découper une feuille de papier ou de carton de la façon la plus droite possible, si vous n’avez pas de crayon ni de ciseaux sous la main, placez la règle à l’endroit précis de votre coupe et coupez en vous servant de sa bordure comme support. C’est la même chose pour couper un matériaux (lino, tapisserie, bout de moquette), mais en vous servant d’un cuter. La règle sert de guide.

– Vous voulez apprendre un texte par cœur et vous avez besoin d’une 2ème personne pour vérifier si vous l’avez bien compris et assimilé. Vous pouvez le faire seul: masquez la partie non récitée sous votre règle et vérifiez si vous avez juste en la descendant au fur et à mesure que vous récitez.

Voilà, vous êtes à 10, l’objectif est atteint si vous faîtes cela en 10 minutes maximum. Si vous dépassez le temps réglementaire, je vous conseille de continuer l’exercice et de réfléchir jusqu’à l’obtention des 10 utilisations. Ce sera nettement mieux que d’abandonner.

Imagination et créativité

Le penseur

2ème exercice: les mots en chaîne.
Voici un 2ème exercice que vous pouvez pratiquer seul ou en petit groupe, tout en vous amusant. Écrivez pour commencer un mot de 2, 3 ou 4 lettres maximum. Puis créez une chaîne de nouveaux mots:
– soit en lui ajoutant,
– soit en supprimant,
– soit en changeant une seule lettre à chaque fois.

Exemple d’illustration : Démarrons avec le mot : pont ==> cela peut donner : – sont – font -fort – port – porc – parc – par – pare – pure – purée – durée – dure – mure – mare, etc…

Vous pouvez soit changez une lettre, soit en ajoutez une, soit en enlevez une, mais en ne modifiant rien d’autre: une seule action à la fois. Évitez de changer un verbe simplement en le conjuguant, comme par exemple : tire – tirer – tirera – tirerai. Le nouveau verbe ou mot doit avoir un sens différent, sinon ce serait trop facile.

Vous pouvez pratiquer cet exercice avec une 2ème, voire une 3ème personne à tour de rôle (chacun votre tour). Celle qui n’a plus de nouveau mot à insérer dans la chaîne a perdu la manche et à le droit de choisir un autre mot pour continuer la partie.
Donnez 1 point à chaque gagnant et rien au perdant. La personne qui à le plus de points a gagné la partie.

Je vous conseille de faire au moins un seul de ces exercices, une fois chaque jour au minimum, dans vos moments perdus. Cela prend très peu de temps et votre créativité s’améliorera de jour en jour. Ne sous estimez pas ces exercices et amusez vous en les pratiquant quotidiennement.

Je compte sur vous.
Je vous souhaite toute la créativité que vous méritez !

.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *