Comment se surpasser pour vaincre ses difficultés

La plupart des problèmes possèdent au moins une solution.
Il suffit juste de la trouver, puis la mettre ensuite à exécution.
Non je n’ai pas écrit ces 2 lignes juste pour faire une rime, mais uniquement pour vous rappeler cette évidence si souvent oubliée, lorsque nous sommes confrontés à une réelle difficulté qui submerge souvent notre raison.
Lire la suite

Découvrez 10 solutions pour vaincre la timidité

Je ne prétends pas avoir les 10 solutions miracles pour vaincre la timidité dans tous ses aspects, par contre je vais vous donner 10 principes qui vont contribuer à vous y aider.
Avant de commencez, sachez que la timidité provient souvent d’un manque de confiance en soi, en ses propres ressources et capacités.
Lire la suite

Comment gérer ses émotions et bien réagir en toute situation

Bien que ce titre soit prometteur dès le 1er paragraphe, je vais vous faire partager une astuce simple à comprendre, mais pas toujours évidente à mettre en application.
Celle-ci m’a permis d’obtenir souvent de bons résultats, à condition toutefois de la mettre en pratique au bon moment.

Ce principe vous permettra de mieux réagir aux différentes situations positives comme négatives, que vous rencontrerez.
Je vous le livre maintenant :


==> Augmentez l’intervalle de temps qui s’écoule entre l’événement auquel vous êtes confronté (par vos 5 sens) et la réaction que vous y apportez.
Puis dans ce temps supplémentaire, choisissez consciemment la manière dont vous allez agir dans toutes les circonstances, en utilisant votre imagination, votre créativité. <==

Grâce à l’application de cette nouvelle attitude, vous agirez de façon plus appropriée dans la plupart des situations que vous rencontrerez, au lieu de réagir uniquement selon vos émotions, tel un serpent qui mort tout ce qui passe à sa portée à cause de son “réflexe reptilien ancestral”.


En fait, vous agirez autrement et ne réagirez plus selon un comportement instinctif que vous avez acquis et renforcé par la force même de l’habitude durant toutes ces années.
N’avez vous jamais remarqué qu’il existe un intervalle de temps souvent très court, entre un phénomène déplaisant qui vous arrive et la réaction que vous adoptez à son égard ?
Dans la majorité des cas, plus ce temps intermédiaire est court, plus votre comportement est inefficace et inapproprié. Il ne fait qu’aggraver la situation. Vous ne l’avez même pas choisi délibérément étant donné qu’il est automatique.


Lorsque 1 parmi vos 5 sens vous transmet une information, (surtout si cette dernière vous déplaît), ne réagissez pas tout de suite instinctivement selon vos habitudes ou votre humeur du moment, mais agrandissez d’abord cet intervalle de temps.
Puis à l’intérieur de ce dernier, essayez de voir la situation sous un nouvel angle plus avantageux, moins dramatique, voire plus opportuniste.
Prenez davantage de recul, faites preuve de créativité en voyant les faits autrement.

Par exemple : n’avez vous pas déformé ou amplifié ce que vous avez cru voir ou entendre ?

 

gerer-ses-emotions-de-colere
Ne laissez plus vos émotions vous dominer

C’est un excellent moyen pour gérer ses émotions, car vous pourrez ainsi les choisir vous même. Les actions qui en découleront vous feront obtenir un bien meilleur résultat au final. Les circonstances extérieures auront beaucoup moins d’effets sur vous, car maintenant c’est vous qui en aurez sur elles.


Voici un exemple d’application parmi beaucoup d’autres qui peut vous servir d’exercice.
Une personne vous dit quelque chose qui normalement vous fait bondir systématiquement et vous met hors de vos gonds.
Au lieu de réagir en victime instinctivement tout de suite, prenez votre temps, faîtes quelques profondes inspirations.


Ce temps supplémentaire vous permet justement de calmer votre réflexe ancré en vous depuis si longtemps et surtout, vous fait voir la situation différemment, afin de pouvoir mieux l’exploiter sous un angle différent moins dramatique et, à votre avantage.

Le fait de réagir aussitôt à un événement, tel un cow-boy qui dégaine son révolver à 6 coups, apporte rarement une issue heureuse ou gagnante.

Après tout, cette personne qui vous a mis en colère ou mal à l’aise, a peut être dans ses propos une part de réalité ? Osez regardez dans cette direction pour comprendre pourquoi et trouvez y justement une opportunité pour évoluer, vous accomplir, régler le problème, ou juste pour « corriger le tir » si besoin est.
Peut être devriez vous remercier en silence cette personne, même si elle n’a pas eu du tout l’intention de vous aider, mais bel et bien voulu vous nuire en vous mettant en colère.

A l’opposé, si vous considérez que ces mêmes paroles sont fausses et non fondées, vous devez juste ne leur accorder aucun crédit et vous comporter comme tel. Dîtes vous bien la chose suivante : « les opinions des autres importent peu en dehors de la façon dont vous les percevez ». C’est vous seul(e) qui accordez une véracité à ce que vous entendez ou même croyez entendre.
Devenez insensible à ce qu’elle vous a dit, faîtes lui savoir qu’elle se trompe, riez en éventuellement et n’y accordez aucune attention ni importance, si vous êtes sûr que rien n’est réel ou juste. Cette personne n’ayant plus d’emprise sur vous finira par se lasser.


Ceci n’est qu’un exemple parmi de nombreux autres pour vous montrer pourquoi vous devez rallonger le temps passé entre un événement quelconque (visuel, verbale) afin d’ajuster la réaction (le comportement), que vous apportez.
Vos résultats obtenus en seront meilleurs. La plupart des situations invalidantes se résoudront beaucoup plus facilement, votre imagination et votre créativité grandiront.
Vous avez maintenant la clé pour choisir l’émotion, donc votre réaction puis votre action qui déterminera le résultat que vous allez avoir dans la plupart des situations. N’oubliez jamais que c’est à l’intérieur de cet intervalle de temps que vous allez choisir la manière dont vous allez réagir, à condition toutefois de faire aussi appel à votre imagination pour voir autrement.
A propos d’imagination, je développerai ce point dans un nouveau chapitre.


Vous en avez le pouvoir si vous vous entraînez régulièrement : faîtes en un jeu. Cette nouvelle façon de faire, contribuera à mieux gérer vos émotions, et à éviter beaucoup d’actions inappropriées qui procurent de mauvais résultats.
N’oubliez pas : Plus cet intervalle de temps entre l’action et la réaction est court, moins vous choisirez votre émotion et donc votre réponse .
Pensez y régulièrement et faites en une habitude, sinon ce sera toujours votre vieux réflexe conditionné actuel qui prendra le dessus: le fameux cow-boy qui dégaine immédiatement.


Pour vous aider à mettre en application ce principe de développement personnel, vous pouvez de temps à autre vous suggérer intérieurement une affirmation positive du style : « Oui je suis capable de choisir la manière dont je vais réagir en toute situation ».
Ce pouvoir est bien en vous depuis toujours, mais beaucoup de gens ne l’utilisent pas, ou plus depuis longtemps. En fait, c’est à vous de le remettre en service, où mieux encore: à Votre service.

Attention, je n’ai pas dit qu’il fallait tout accepter, nier tout événement négatif, se laisser faire, ou être dans le positivisme aveugle voire naïf lorsque une situation vous déplaît. Mais cela vous permettra de mieux vous ouvrir à d’autres possibilités et attitudes, qui elles vous conduiront à des actions nouvelles, lesquelles engendreront des résultats meilleures, que si vous suiviez vos réactions automatiques.

Cependant, vous devez aussi faire preuve de discernement en faisant la part des choses, afin de ne pas non plus subir et accepter les situations réellement négatives. Mais même dans ces cas là, augmentez toujours cet intervalle de temps afin d’agir et d’apporter une réponse plus efficace, qui réglera la situation au lieu de l’aggraver.


Ce principe est facile à comprendre, mais reste plus difficile à mettre en application, à cause de nos vieilles habitudes qui sont trop bien ancrées en chacun de nous et, qui ont « la peau dure » pour en venir à bout.
Il vous faudra persévérer dans cette nouvelle façon de procéder et être régulier dans vos efforts, sans chercher à devenir trop perfectionniste pour autant au départ.

J’espère que vous tirerez profit de cette règle, d’ailleurs vous en verrez vite les bienfaits quand vous l’utiliserez dans votre vie quotidienne.

Maintenant, c’est à vous de décider d’agir.